Jupe

Sister mini

Aaah enfin un peu de couture égoïste! Une jupe pour moi, la Sister mini de Vanessa Pouzet.

Elle attendait son tour depuis longtemps, mais difficile de mettre la main sur un zip détachable de 35cm et encore plus sur autre chose qu’un zip plastique un peu cheap. J’ai fini par trouver, tout simplement chez Toto.

Il s’agit ici d’une version test destinée à être portable (la flemme de faire une toile) mais permettant de ne pas pleurer en cas d’échec, car je la voyais bien dans un magnifique coupon de chez Malhia Kent, mais qui dit Malhia Kent dit un peu plus cher, rare et beaucoup plus dur à coudre, bref une fois n’est pas coutume, j’ai joué la raison.

Je dois dire que j’ai bien fait, car la jupe en 36 ne taille pas parfaitement pour moi : j’ai du rallonger de beaucoup les pinces dos et devant, sans doute parce que je suis cambrée (?), et aussi reprendre un peu sur les côtés.

Rien de grave en soi, mais vaut mieux le faire sur du jean noir facile à travailler que le tissu-rafia-qui-s’effiloche…

En tout cas cette version test me plait beaucoup!

Capture d’écran 2015-07-16 à 08.22.17 Capture d’écran 2015-07-16 à 08.21.53Capture d’écran 2015-07-16 à 08.21.04 Capture d’écran 2015-07-16 à 08.20.36 Capture d’écran 2015-07-16 à 08.19.21

SISTER MINI 6   SISTER MINI 3 SISTER MINI 2 SISTER MINI 1

Advertisements

Le retour des petits pois

Pour cette fois, je vous présente un projet assez simple, une jupe froncée à poches, pour un super tissu viscose noir à pois blancs de chez Anna Ka Bazaar.

Aucun défi couture, mais couture raisonnable, après avoir manqué d’acheté plusieurs fois ce genre de petites jupes en cette rentrée.  J’ai résisté à la facilité de l’achat, estimant que c’était quand même largement dans mes cordes, et décidé que la simplicité du modèle méritait bien que je m’y attelle et que je le fasse moi même.

Puis, dans un jour de faiblesse où je passais chez Anna Ka Bazaar, qui se trouve sur le chemin de retour du travail à la maison, et bien j’ai trouvé ce tissu à pois, et comme ça faisait longtemps que j’avais pas fait une rechute “petits pois”, j’ai estimé qu’il méritait d’enrichir mon immense stock de tissu. En plus, ils sont pas si petits que ça ces pois, alors ça change un peut quand même, hein, et puis le tissu est vraiment très très agréable…bref, j’ai été faible, comme souvent….

Sinon, pour le patron, j’ai simplement utilisé le bas de la robe  Mélinda de République du Chiffon, et voilà!

 

Capture d’écran 2014-10-30 à 19.37.58

Capture d’écran 2014-10-30 à 19.39.54Capture d’écran 2014-10-30 à 19.39.35

Capture d’écran 2014-10-30 à 19.35.50

Capture d’écran 2014-10-30 à 19.39.16

Capture d’écran 2014-10-30 à 19.38.40

Capture d’écran 2014-10-30 à 19.38.53

Capture d’écran 2014-10-30 à 19.37.24

Capture d’écran 2014-10-30 à 19.38.12

Capture d’écran 2014-10-30 à 19.36.21

Capture d’écran 2014-10-30 à 19.34.19

 Capture d’écran 2014-10-30 à 19.33.27

Capture d’écran 2014-10-30 à 19.32.52

Capture d’écran 2014-10-30 à 19.32.17

Anémone

Evidemment, en grande fan de ces patrons, je ne pouvais pas passer à côté du dernier patron de Deer&Doe, la jolie jupe Anémone.

Rares sont les patrons d’Eléonore que je n’ai pas fait, et si c’est le cas, c’est surtout qu’ils sont en attente du coup de coeur ou de l’idée tissu qui fait “tilt”…c’est le cas de la robe Bleuet, pas d’inspirations tissu, rien à faire ça vient pas, ou de la robe Aupépine, idem, j’ai beau inspecter mon placard à tissu des dizaine de fois (et il est fourni), rien ne me semble bien.

Revenons à Anémone donc, dont j’aime beaucoup la taille haute et qui, aussitôt sortie a été aussitôt acheté.

Elle est un peu rétro ce qui m’a bien plu, même si j’avoue, j’ai eu des doutes en la cousant : rétro ou simplement mémére?

J’ai donc tardé à la finir d’autant que, si comme d’habitude tout est nickel avec cette marque de patron, explications, tailles, tout tout je vous dit, ben les finitions se font à la main…aaaaah!!!

Coudre à la main!Mon calvaire, ma torture, c’est fou mais alors c’est fou ce que j’aime pas ça!! Or là, l’étape finale consiste à fixer la doublure de la jupe sans machine…le drame…

Bon enfin, je m’y suis un jour résolue et, m’armant de tout mon courage (j’aime pas j’vous dit), je suis venue à bout de cette tâche terrible.

Bon c’était pas si affreux, en vrai…et puis surtout je suis assez rassurée, ça fait pas mamie pour un brin (enfin, je trouve pas).

J’ai déjà une idée pour une deuxième version sans basques, mais bon, ça c’est pour plus tard.

En attendant voici ma version courte à basque en lin brun/gris qui, comme souvent avec moi, brille un peu.

Seul défaut, mais c’est pas un scoop, le lin, ça froisse, donc vous aurez pas de photos vu de dos pour cause d’effet chiffon au bout d’une journée!

anemone2

anenmone1

anemone6

anemone7

anemone5

anemone4

anemone3

 

La jupe coquelicot

C’est ma deuxième version de la jupe Chardon de Deer&Doe, déjà réalisée ici, j’avais envie d’un projet facile, déjà testé, validé, et déjà découpé, un projet flemme quoi…

Alors en attendant le nouveau patron de la marque, paru entre temps : la jolie jupe Anémone à voir  ici,  (encore une jupe, ça va finir par n’être plus qu’un blog de jupe chez moi! parce qu’évidemment j’ai commandé le nouveau patron…évidemment!!), j’ai repris la Chardon, une valeur sûre dans un tissu radicalement différent du premier, rouge coquelicot, texturé, un peu brillant mais très légèrement, un petit coupon de synthétique de même pas 1 mètre de la marque Sandro, trouvé chez Sacré Coupon à Paris, pour rien du tout.

Et bien je suis très contente du rendu, d’ailleurs je porte la jupe sur moi au moment d’écrire ce post.

Elle est assez courte, rapport au métrage du tissu, mais c’est pas vraiment gênant, d’autant que s’il fait beau, en ce moment je la porte quand même avec des collants…

Bilan : cette jupe peut encore être refaite, en changeant le tissu elle semble totalement différente!

chardon rouge 1

chardon rouge 2

chardon rouge 4

chardon rouge 3

chardon rouge 8

charon rouge 7

Perle de nacre

Un nouvel achat au rayon couture, le dernier livre Grains de couture  découvert à l’occasion d’une dédicace par son auteur dans la boutique Anna Kaa, qui a le bon goût d’être à côté de chez moi, et de vendre en plus de beaux tissus!

Voici donc le premier modèle réalisé de ce livre, la jupe Perle de nacre, mon coup de coeur du livre, avec le trench Amethyste, qui peut également se décliner en robe, et quelque petits hauts d’été bien sympa aussi…

Une jupe donc, en coton jean léger et passepoil rose brillant (je l’adoooooore ce passepoil), pas trop adaptée au mois de mars normalement mais heureusement que le printemps arrive un peu en avance cette année, pour enfin porter cette jolie jupe et faire une session photo sans rhume à la clé.

Aucune difficulté sur ce modèle, tout est très bien expliqué.

Par contre, vigilance sur la taille, j’avais vu les commentaires sur certains blogs et Instagram disant qu’elle taillait assez petit, j’était donc alertée. Je confirme : il faut bien se mesurer, et ne pas hésiter à prendre un peu de marge. Niveau mesure je tombais entre le 36 et le 38, j’ai donc tracé le patron entre les deux tailles, et j’aurais bien du la faire en 38 en fait. Elle me va mais j’ai rogné sur les marges de couture, et j’ai franchement pas intérêt à me faire un festin le jour où je la porte! J’ai aussi modifié les pinces de dos, qui sont rallongées…

A part ça, et bien j’en suis très contente, ça m’apprendra à pas faire de toile…et peut-être aussi, à arrêter les goûters…

Place aux photos!

perle de nacre-4

perle de nacre-9

perle de nacre -2

perle de nacre -5

perle de nacre-1

perle de nacre-3

perle de nacre-7

perle de nacre-8

Aime comme midinette qui brille

Une jupe Aime comme midinette de Aime comme Marie, en tissu Yves Saint-Laurent, un coupon de soie mélangée acheté chez Sacré coupon (aaaaah sacré coupon, c’est un peu ma caverne d’Ali baba à moi…).

Un tissu qui brille, mais pas trop, avec un petit motif japonisant, genre petites vagues…

Ce patron je l’avais acheté et découpé depuis bien longtemps, je l’ai toujours gardé en tête, imaginé dans plein de tissus mais je n’ai jamais passé l’étape de la coupe, jusqu’à ce petit coupon, de tout juste 1 mètre, et hop c’était parti!

Petit problème, j’ai décidé de remplacé le zip normal par un zip invisible, mais du coup, en suivant pas à pas les explications du patron ça ne collait pas, ça faisait de gros plis en dessous de la fermeture qui était devenue tout sauf invisible! Bref, j’ai du faire une couture au milieu dos pour effacer ces plis, ce qui a considérablement rétréci la jupe…

J’y rentre au prix de quelle contorsions à l’enfilage, mais bon…une fois dedans, plus de problèmes, alors tant pis, ça fait l’affaire!

Seul inconvénient, le tissu choisi se froisse, comme on le voit sur les photos, après seulement une journée portée…

Image

Image

Image

Image

Image

Image

 

Image

 

Et pour finir, un petit zoom pour rendre justice à ce beau tissu…

 

Image

 

Jupe chardon en lin bleu chiné

J’avais prévenu, je suis bien devenue accro au bleu, et ce depuis un bon moment car cette jupe a été faite il y a bien trois mois!

Image

Comme d’habitude avec les patrons Deer and doe, rien à redire, c’est bien expliqué et bien coupé, je l’aime et la porte sans problème!

Image

Les passants de ceinture, pas bien compliqués demandent quand même un peu de patience pour que tout soit propre et bien fini…ce qui n’est pas ma nature première, avouons-le!

Image

Ah oui, j’ai deux fois la même ceinture, dans deux couleurs différentes, j’arrive pas à savoir laquelle est la mieux, alors…j’alterne!

Image

Image

Le tissu en lin vient de Sacrés coupon au marché Saint Pierre. Je l’aime vraiment beaucoup, c’est sa deuxième utilisation, il a au départ servi à réaliser un pantalon pour homme, que je montrerai, à l’occasion, quand j’aurai épuisé toute mon armoire couture!

Image

(Et oui, le lin, ça marque les plis…)

Image